SOCIAL MEDIA

Un sejour dans le Pérou profond

martes, 16 de enero de 2018
Chaque voyage est différent selon l'ambiance, selon les gens qui sont autour de nous, cette fois nous sommes allé plus loin, nous sommes allés dans une communauté, dans le village de Maras à 40 kilomètres de la jolie ville de Cusco, nous allons passer une nuit chez l'habitant. En arrivant à proximité du chemin on a l'impression d’arriver au milieu de nulle part, on se trouve à 3700 m d’altitude. Je dois ajouter que les maisons n'ont pas de chauffage ni d'eau chaude, cependant beaucoup des touristes affirment y dormir mieux qu’à l’hôtel. Les chambres qu'ils nous présentent sont très propres, ordonnées, avec une décoration rustique et même une bouillotte d'eau chaude pour la nuit au cas où.
Là, nous attend un groupe de locaux, ils sont très souriants. Ils nous attendent en jouant de la musique et les femmes chantent des chansons en quechua, une langue originaire du Pérou, ils portent des vêtements typiques et les hommes portent sur leur tête des bonnets colorés appelé « Chullo » pour se protéger du froid et aussi des sandales en « Caucho » qu’ils portent toujours. Ensuite ils se présentent et nous invite à danser et souvenez-vous à quelle altitude l’on se trouve.


Après notre déjeuné préparé pour eux, une bonne soupe à base de quinua un des produits que l’on cultive dans la zone comme les pommes de terre, le maïs, on avait la force pour participer à des activités que font régulièrement ces locaux. Ils nous font une démonstration de leur activités journalière, comme le travail de la terre, j’ai essayé, et je confirme : c'est dur, ici ils n'ont pas des tracteurs ou des machines, tout se fait à la main.



Ces locaux sont très gentils, ils nous invitent à faire des randonnées dans la zone autour de chez eux et nous invite aussi à essayer leurs vêtements et moi je suis la plus curieuse à vouloir les essayer et à les porter.


Ensuite les femmes nous font une démonstration de la fabrication du textile, cette méthode est une technique ancestrale.





Dans l’après-midi nous faisons une randonnée, laquelle nous conduis jusqu’un belvédère d’où l’on peut apprécier le site archéologique de Moray. Ce sont des terrasses en forme de cercle, c'était une espèce de laboratoire agricole. A cet endroit, les anciens péruviens pouvaient cultiver à différentes altitudes.

 Dès la nuit tombée c'est l’occasion d’admirer le ciel étoilé. A cet instant, c'est zéro bruit, une chose qu’adorent les français.
Le lendemain, on se retrouve tous dans la salle à manger et l’on prend tous notre petit déjeuner, puis avant partir je me fais prendre en photo avec Flora, la dame qui est la chef du l'équipe des locaux qui s'occupe d’accueillir les touristes.
Au moment de se dire au revoir, je vois beaucoup de visages qui pleurent, en effet tous sont tristes de partir parce c'était un séjour très imprégné de la culture locale.


Publicar un comentario