SOCIAL MEDIA

PÉROU AVEC LES ENFANTS

miércoles, 24 de agosto de 2016
Il n’est  pas forcément facile pour des parents  de réaliser un voyage avec des enfants, surtout quand ils sont 5 et presque tous du  même âge.
D’habitude je guide des gens qui sont á la retraite mais ce jour-là, un  mercredi matin de Juillet, saison haute de tourisme au Pérou, j'attendais un groupe de 7 personnes á l’aéroport d’Arequipa. Je n’avais aucune idée de l’âge de ces participants et lorsque  j'ai vu  un groupe d’enfants approcher  vers moi, je me suis dit, c'est une école? ...bon finalement c'était mon groupe : une femme, mère de 2 filles et un homme, père de 3 garçons, et tous déjà devenu une famille. On est parti á l'hôtel pour déposer les bagages et faire le tour de la ville. Ils  étaient  installés á Libertador, un grand et joli hôtel de 5 étoiles, tout près du centre  ville. A l'arrivée, j'ai discuté un peu avec  eux, surtout pour  savoir quelle  raison les avait amenés à venir découvrir  le Pérou. Les enfants avaient 8, 9,10, 11 ans et avant de commencer le tour, je leur ai dit  qu'ils avaient beaucoup de chance, à leur âge, de venir  de si loin pour visiter le Pérou  et sa mère a ajouté : moi j’ai attendu 43 ans pour venir au Pérou. 
Après nous sommes partis au centre-ville : on a commencé par le centre historique, en visitant  l’église de la Compagnie de Jésuites. A l’intérieur  il y a des tableaux et presque tous montrent des images de Jésus Christ. La plus grande fille a  alors demande qui  était Jésus, s’il avait  été très populaire?  ¿Pourquoi le voit on partout ? C’était  une bonne question parce que au Pérou on est catholique pas tous pratiquants et dans la plupart des écoles on a cours de religion. Donc par rapport a la présence de Jésus pour un péruvien et pour les sud-américains  c’est un personnage qu’on connait toute sa vie.
Apres avoir  apprécié  un peu la ville et voir les volcans,  la jeune  fille a demandé si l’éruption du Misti était explosive ou effusive parce que elle était assez effrayée a l’idée que l’une d’elle puisse survenir.





Le lendemain on a continué le tour et on est allé voir la campagne des environ.  C’est  là qu’on a vu les lamas et les alpagas et les enfants  en ont bien profité pour leur donner á manger. Ils ont bien vu la différence entre  ces  deux animaux.




Ils  ont également pu constater que les  transports étaient  différents de ce qu’ils connaissaient habituellement , parce que á Arequipa il n'y a ni metro ni tramway, il y a des petits bus .
 C'est dans la MANSION DEL FUNDADOR, la demeure  du fondateur de la ville qu'on a terminé la visite.





Publicar un comentario